Le Banc Bavard

Un banc public du centre ville vous parle !

Mercredi 06 Août 2008 - Mardi 30 Septembre 2008

Depuis le 6 août 2008, un banc bavard s’est installé sur la Place du Marché.

S’il vous prend l’envie de vous y installer, dès qu’il détectera votre présence, le banc s’adressera à vous. Vous pourrez entendre l’un ou l’autre témoignage de Liégeois vous parlant de leur ville, des espaces publics, de l’urbanité et des bancs en tant qu’éléments emblématiques du mobilier urbain.

Pour réaliser ce projet ludique de sensibilisation à l’espace urbain nous avons recueilli pendant plusieurs mois une cinquantaine de témoignages d’habitants ou utilisateurs du centre ville, de liégeois "pure souche" ou d’adoption.
Outre Monsieur et Madame "Toulemonde", certaines personnes ont été choisies pour leur relation plus spécifique à l’espace public : architecte, guide touristique, personne à mobilité réduite, éducateur de rue, SDF,…
Des extraits choisis de ces témoignages, mélangés à quelques chansons et textes d’auteurs sur les bancs, sont diffusés de façon aléatoire via un dispositif camouflé sous ce banc.
Les objectifs principaux de ce projet sont d’inciter au débat sur la ville en amenant les citoyens à réfléchir et à s’exprimer sur l’espace urbain. En créant des rencontres improbables entre habitants, passants, touristes, nous souhaitons susciter le débat citoyen.
Ce projet n’est en aucun cas une étude scientifique exhaustive. On peut cependant remarquer certaines constantes dans les témoignages, comme la demande des citoyens pour des espaces plus conviviaux et rendus aux piétons. L’envie, mais la difficulté de se rencontrer et de se parler dans l’espace public. L’importance accordée à tous les éléments qui favorisent cette convivialité, comme les bancs, par exemple. Ceux-ci sont considérés par la plupart des interviewés comme des éléments fondamentaux de l’aménagement des espaces publics. Cependant, beaucoup regrettent également de n’avoir que rarement le temps de profiter de "cette petite pause dans la course du temps". Le banc est d’ailleurs souvent associé aux personnes âgées avec lesquelles on peut plus facilement lier connaissance car elles peuvent "s’offrir le luxe d’une conversation avec un inconnu".
Enfin, ce qui se dégage également de la majorité des interviews, c’est un véritable attachement des liégeois à leur ville, cette cité "conviviale", "accueillante", "ardente" et "où l’on se parle encore".
Si d’aventure vous passez par le centre-ville, n’hésitez pas à aller passer un petit moment sur ce banc, mais aussi à y revenir de temps en temps, car les interviews seront complétées par d’autres et renouvelées en cours de projet.

Le banc bavard sera en fonctionnement jusqu’à fin septembre 2008.

Ce projet a été réalisé avec le soutien du Plan Fédéral pour les Grandes Villes, dans le cadre des projets de Quartier, en collaboration avec l'Equipe de Quartier du Centre.