Environnement





Les Incroyables Comestibles à Liège

© Seb Gouvars
Tout a commencé en 2008 à Todmorden, une cité industrielle du nord de l'Angleterre, touchée de plein fouet par la crise. Pour recréer du lien social, des habitant.e.s ont eu l'idée de transformer un jardin floral en jardin potager et d'indiquer "food to share" ("nourriture à partager"). Le mouvement "Incredible edible" était né.

Gestion participative des espaces publics

Certaines autorités locales souhaitent inviter les citoyens à prendre davantage part à la gestion des espaces publics. Elles témoignent ainsi de leur intention d’à la fois réduire leurs dépenses, et de rencontrer les attentes des citoyens qui désirent plus intensément participer à la vie démocratique locale. Une dynamique dans l’air du temps.

En France, des propositions citoyennes sur l’aménagement du territoire !

Le week-end du 20 et 21 juin 2020, les médias français ont relayé des propositions émanant d’une "Convention Citoyenne pour le Climat". Un certain nombre de ces propositions ont un lien direct avec l’aménagement du territoire et l’urbanisme. Toujours soucieux de regarder et de comprendre les initiatives intéressantes qui peuvent surgir chez nos "voisins", nous vous proposons un retour détaillé sur cette actualité.

Un "jardin de pluie" à Walhain

Un vaste espace central partagé © J.-M. Degraeve
Le mélange d’habitations et d’espaces verts a donné naissance à des réalisations emblématiques comme les béguinages, les cités-jardins ou les cités-parcs. Une nouvelle approche voit le jour à l’aune du réchauffement climatique. La nouvelle place du Bia Bouquet à Walhain constitue un bel exemple d’espace public de transition vers un territoire durable.

L’impact du confinement sur notre rapport aux espaces publics

© Spencer Platt / Getty Images
La période de confinement que nous connaissons est une situation unique pour les générations actuelles, et en tout cas une "grande première". A-t-elle modifié certaines de nos habitudes, ainsi que la perception de notre quotidien ? Il est trop tôt pour établir des conclusions hâtives sur le long terme. Mais nous avons profité de cette période pour lancer une enquête afin de recueillir le ressenti des citoyens au moment-même du confinement, en ce qui concerne leurs rapports aux espaces publics. Nous vous présentons ici le résultat de l’enquête francophone.

Pieds-nus et espaces publics...

Stress, dérèglements climatiques et écologiques, manque de sens,… L’être humain aspire à de plus en plus de paix intérieure et de sentiment d’unité avec ce qui l’entoure… Plus qu’un mouvement, les "barefooters"(1) recherchent cette connexion perdue à la Terre, leur permettant de se sentir à nouveau en relation avec elle et eux-mêmes. À l’heure où l’archiborescence a déjà bousculé nos imaginaires, l’aspiration d’une vision plus symbiotique entre le piéton et l’espace public émerge également…

Pages

Subscribe to Environnement